Ce travail est parti d’une idée simple : réaliser chaque semaine  une photographie dans un village situé dans un secteur déterminé, le Grand Ried alsacien, et la publier sur mon site web.

             Il s’agit pour moi d’expérimenter et de découvrir le regard que je porte sur la région dans laquelle je vis et travaille. Outre ce cadre géographique, je me suis fixé par ailleurs un point de vue – au sens propre - celui du piéton arpentant les rues. Comme dans tous mes travaux argentiques, j’aime me situer aux frontières d’une photographie en prise avec le réel, qui documente en quelque sorte, et évoquant à la fois un univers personnel, sorte d’introspection au cours de laquelle une histoire se construit.

             Le travail s’inscrit dans la durée, à un rythme régulier, et j’aime le voir se construire en temps réel. L’outil numérique me permet cette approche différente et complémentaire de celle de la photographie argentique.


 
 
Muttersholz, 10 avril 2016
 

© Christophe CHABOT

Tous droits résérvés pour toutes les images - Utilisation interdite sans autorisation écrite de l'auteur